mardi 16 septembre 2014

"Y a pas besoin d'avoir de la cervelle pour être un brave type."

Des souris et des hommes - John Steinbeck


George Milton et Lennie Small, deux amis, errent sur les routes de Californie. George protège et canalise Lennie, une âme d’enfant dans un corps de géant. Lennie est en effet un colosse tiraillé entre sa passion - caresser les choses douces – et sa force incontrôlable. Animés par le rêve de posséder leur propre exploitation, ils travaillent comme journaliers, de ranch en ranch. L’amitié qui les lie est pure et solide, mais ne suffit pas à les protéger de la maladresse de Lennie. Une maladresse presque poétique, qui les conduit à changer sans cesse de travail, et qui laisse poindre à l’horizon un drame sans égal.

Ce roman est très court, c'est presque une nouvelle. Et à vrai dire je n'ai pas grand chose à dire dessus. Il se lit bien. L'histoire d'amitié entre les deux hommes est touchante. L'ensemble est tragique et très triste mais reste tout de même beau grâce à l'innocence de Lennie et à la confiance sans limite qu'il porte à George; et grâce à l'amour inconditionnel que porte George à Lennie. J'aime cette période de l'histoire américaine mais le roman étant très court on apprend pas grand chose. On a pas vraiment le temps de s'immerger dans l'histoire. En bref, un classique facile et rapide à lire mais pas transcendant.


Logo Livraddict


Aucun commentaire:

Publier un commentaire