samedi 19 juillet 2014

"Je n'imagine rien. Je n'imagine jamais rien. Je préfère la réalité."

Le Rêve Oméga, tome 1 : Souvenirs mortels - Jeff Balek


Yumington, 2075.
Garibor Coont est un ouvrier disséqueur. Son métier : extraire les organes des morts afin de les préparer à la transplantation. Si son quotidien est banal, ses hobbies le sont bien moins : Coont a la capacité extraordinaire de décoder les mémoires d’Heisenberg, les implants mentaux dont est équipé l’essentiel de la population de Yumington.? Un don qui va attirer l’attention de l’Organisation, une société secrète dont l’objectif est de résoudre des crimes aussi technologiques que mystérieux.
Sous la contrainte, Coont devra enquêter sur la propagation d’un virus mental et mortel qui dévore les souvenirs de ses victimes? Et ce qu’il apprendra l’amènera à remettre en cause sa propre identité.
Yumington : la cité aux mille récits. Plongez dans ses bas-fonds, et vous n’en reviendrez peut-être pas… Et si l’homme se trouvait confronté à l’apparition d’un homme d’une espèce nouvelle et supérieure ? ?Et si l’apparition de cette nouvelle espèce de l’être humain n’était pas issue de l’évolution naturelle ? L’homme de Neandertal a disparu après l’apparition de l’Homo Sapiens Sapiens. Et si l’histoire se répétait ?

Le roman commence par une sorte de glossaire. On apprend des infos sur le monde et la société de Yumington 2075 avant de démarrer la lecture du récit. J'ai trouvé ça bien parce que la situation est posée directement et ensuite on peut tout de suite entrer dans l'histoire sans se poser de questions et sans attendre que l'auteur nous donnes les clefs pour la compréhension. 
Le livre est composé de chapitres très courts. Chaque chapitre est une sorte de télégramme, en fait le narrateur enregistre son histoire sur un dictaphone et nous le diffuse par petites touches. Le concept est sympa et la lecture très rapide grâce à ça parce que tout s’enchaîne très vite. Mais j'ai parfois eu du mal à comprendre la découpe des chapitres. C'est limite si certains chapitres ne s'arrêtent pas au milieu d'une phrase et on a la fin de la phrase à la page suivante. Du coup j'ai parfois eu du mal à comprendre la pertinence de la chose. 
Des pages publicitaires ou des petites annonces sont intercalées entre certains chapitres. Je suppose que c'est dans le but de donner un aspect réel à Yumington 2075. Certaines sont drôles mais encore une fois je n'ai pas saisi la pertinence de la majorité dans l'histoire.
Pour ce qui est du récit en lui même, j'ai trouvé l'enquête un peu trop prévisible et les personnages un peu trop cliché. L'auteur n'approfondit pas assez son monde ni ses personnages et le tout manque un peu de substance. Malgré tout j'ai apprécié mon heure de lecture. Le tout est drôle et original.
Je remercie Livraddict et les éditions Bragelonne pour ce partenariat!


Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Publier un commentaire