lundi 30 juin 2014

"Comme beaucoup de malheurs, cela commença par l’apparence du bonheur."

La Voleuse de livres - Markus Zusak


Leur heure venue, bien peu sont ceux qui peuvent échapper à la Mort. Et, parmi eux, plus rares encore, ceux qui réussissent à éveiller Sa curiosité. Liesel Meminger y est parvenue. Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée. Est - ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort ce si joli surnom : la Voleuse de livres...

Je ne vais pas faire original parce que j'ai adoré. J'ai beaucoup aimé la narration. La Mort raconte. Elle reste neutre, elle ne juge rien ni personne. Cela nous permet de tirer nos propres conclusions, de ressentir sans être influencés et j'ai apprécié. 
Je n'avais jamais lu de récits, se déroulant durant la seconde guerre mondiale, du côté allemand. C'était d'autant plus intéressant pour moi.
Ce qui m'a le plus plu ce sont les personnages. Ils sont tous originaux, tous attachants. Même lorsque l'on est censé les détester on ne peut s'empêcher d'être fasciné par eux. 
Et cette histoire tragique est pourtant pleine d'espoir et d'humour. De petits moments de bonheur inoubliables. C'est beau la façon dont les personnages de Markus Zusak s'accrochent à la vie coûte que coûte. 
Mon coup de cœur de l'année pour l'instant!


Logo Livraddict

 

2 commentaires:

  1. Il est génial ce livre je l'ai beaucoup aimé, le film aussi est pas mal à voir ^^

    RépondreSupprimer